passyflore ceramique

L’HISTOIRE


Artiste ? Quelle idée ! – En faire son métier ? Mais vous n’y pensez pas !

Et pourtant, bélier, têtue, je fonce tête baissée…

D’abord formée au graphisme à l’école Estienne je travaille comme directeur artistique en agence de communication puis monte en 2002 mon propre studio de création graphiques. En parallèle et afin de renouer avec le « toucher » des matières qui me manquent, je découvre il y a douze ans, le travail de l’argile. J’apprends les techniques du modelage à l’atelier des Trois Terres que je fréquente assidûment. Mes premières réalisations sont concluantes ; me voilà éprise d’une seconde passion. En me ressourçant, la terre m’ouvre de nouvelles perspectives créatives. Je m’équipe d’outils, d’émaux et fais l’acquisition d’un four. Je participe a des salons et journées portes ouvertes d’ateliers d’artiste.

Lorsque je travaille l’argile, j’aime tout particulièrement ma liberté au temps

Plus qu’une page blanche qui me permet de travailler une image, l’argile ouvre ses possibles au volume. Chaque pièce que je réalise est unique façonnée avec patience et minutie. L’inspiration Africaine de certaines de mes réalisations vient probablement des récits de voyage que me faisait ma mère lorsque j’étais enfant. Mais surtout de mon long séjour en Afrique : cette autre terre reste dans ma mémoire et resurgit spontanément !

J’apprécie la générosité des formes. Rondes, souples, souvent figuratives mes inspirations sont variées

Elles ne dépendent d’aucune mode. Je me laisse porter sans contraintes par mes élans et peux passer quelque temps sans idées ou au contraire produire frénétiquement quand le besoin est là. Depuis cinq ans je travaille régulièrement sur le thème des « pépettes » : femmes rondes et souriantes inspirées des images de « pin-up » américaines.

De l’argile à la Terre

Elle nous offre la matière première source de nos créations. Très répandue, l’argile est utilisée par l’homme depuis la préhistoire. Quel contraste avec l’ordinateur aujourd’hui tout aussi commun. Pourtant l’une et l’autre sont indispensable à mon travail de création. Passyflore est le nom que je choisis lorsque je m’installe comme artiste auteur il y a douze ans. Ce nom, aux vertus apaisantes est végétal, naturel, coloré, vitaminé, frais et symbolique. C’est fleur du fruit de la passion que je souhaite partager avec vous.

Aujourd’hui je poursuis mes démarches pour exposer dans d’autres lieux afin de présenter mon travail et faire de nouvelle rencontre avec des amateurs d’art, des professionnels et des passionnés de céramiques.

………………………………………………

MES REMERCIEMENTS

Au tout début : Laurence et l’atelier des trois terres.

Une attention particulière et un remerciement de premier ordre à Mauve.
Je tiens à remercier Jean-Marc Péchart pour ses magnifiques photographies.

Merci à mes premiers « fans » qui m’ont encouragée et soutenus :
Jean-Christophe, Charlotte, Joceline, Vincent, Antoine, Véronique.
Merci à tous ceux qui sont passés aux journées portes ouvertes des ateliers d’artistes

Merci à mes parents, à mon grand-père, à ma grand-mère, bijoutiers joailliers.

Merci à tous ceux qui participent et me soutiennent

 


 

Delphine Dattée

Passyflore ceramique
bijoux uniques en céramique